websiterat3.png

Mes dessins sont réalisés dans un style BD, réaliste. J'aime garder les proportions corrects mais en même temps j'exagère les expressions.

Mon but est d'éduquer, mais aussi éviter de propager le stéréotype du laid méchant.

Depuis l'âge de 3 ans je dessine. J'ai commencé par les animaux et je ne m'arrêterai jamais. J'ai grandi avec la collection de bandes dessinées de mon père, qui contenait principalement les livres de Raoul Cauvin.
Petite, je regardais des documentaires, j'étais surtout fan du monde sous-marin.
Ce n'est donc pas étonnant que le film "Le Monde de Nemo" m'ait bien plu quand je l'ai vu au cinéma.

about3.png
about1.png

Ma famille est Espagnole, mais je suis née en Belgique et je me considère Belge. Un hiver où la température n'était pas descendue sous les 15 degrés, j'ai réalisé que j'aimais bien le froid de Belgique. Bien sûr, j'aime la chaleur en été.

Pendant une moitié de mon enfance, j'étais en Amérique, j'y ai vécu de mes 7 à 10 ans.

Ce qui était génial en arrivant là-bas c'était les chaînes de télé : Cartoon Network, Nickelodeon, Disney Channel. Tous ces dessins animés m'ont fait de bons souvenirs. Dehors, il y avait beaucoup de neige en hiver, ainsi que des cerfs dans la rue qui venaient manger les fleurs de ma mère. Les classes de l'école étaient très colorées, les murs étaient couverts de dessins et de posters de calculs et de l'alphabet, le sol était recouvert de carpette bordeaux. Il y faisait chaleureux comme ambiance.

about2.png
about4.png

J'ai eu du mal à démarrer comme illustratrice, car j'écoutais les conseils de tout le monde, et en ayant 100 projets à faire, je finissais par ne rien faire. Avec un (bon) conseil de ma sœur, j'ai été accompagnée d'une coach qui m'a aidé à trouver ma marque et mon image. 

about5.png

Revenue en Belgique, j'ai fais mes études secondaires en assistant de décoration, puis, le BAC 3 illustration à Saint-Luc d'où je garde de très bons souvenirs. J'y passais mes journées

à dessiner. Ceux qui étaient venus pour glander étaient fusillés (façon de parler)

et ne revenaient plus.